Le jeûne intermittent, une pratique tendance

0
261
jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est une pratique assez simple qui consiste à mettre son organisme au repos durent quelques heures. Toutefois, des séries de jeunes répétitives ne sont pas conseillées. Avant même de vous y lancer, penser à consulter les recommandations des spécialistes. À travers cet article, vous pouvez déjà trouver les grands principes de cette détox express.

Les caractéristiques du jeûne intermittent

Le jeûne intermittent est une diète consistant à jeûner pendant des périodes plus ou moins longues. Il est bien plus accessible que le jeûne strict qui interdit toute prise alimentaire. Différentes manières permettent de pratiquer ce type de fasting partiel. Elles procurent toutes des bienfaits sur la santé, et notamment sur notre organisme. D’ailleurs, à l’heure où la suralimentation et la malbouffe prennent de l’ampleur, le jeûne intermittent permet d’éviter les conséquences de ces situations. Concrètement, cette pratique permet de réduire la production d’insuline et l’accumulation des graisses ainsi que du sucre dans l’organisme. Elle contribue également à la stimulation du déstockage des graisses et la sécrétion de l’hormone de croissance. En outre, le jeûne intermittent optimise la performance physique, mais aussi intellectuelle. On note également de nettoyage de l’organisme et la stimulation de l’autophagie. Il est, par ailleurs, prouvé que ce type de jeûne diminue considérablement l’oxydation cellulaire et prévient le vieillissement prématuré des cellules. Et enfin, si vous êtes victime de surpoids, cette pratique vous aidera à éliminer les kilos en trop.

Comment réussir un jeûne intermittent ?

Si pour maigrir, on avait tendance à sélectionner les aliments brûle graisses naturelles, la mode est aujourd’hui le jeûne. Comme cité précédemment, les avantages de cette pratique sont nombreux. Il faut, néanmoins rester prudent dans le cadre d’une perte de poids. Effectivement, un programme non encadré peut causer plus de dégâts que d’avantages. Entre autres, un jeûne mal conduit peut entraîner une fatigue, des compulsions alimentaires, une frustration, des fringales… Pour éviter que ceux-ci arrivent, un avis médical est de mise avant de se mettre à jeûner. Si nécessaire, sollicitez l’accompagnement d’un professionnel de l’alimentation. En outre, sachez également que je jeûne ne doit, en aucun cas, constitué un régime. En fait, il s’agit d’une façon de s’alimenter. Et aussi, il ne faut pas la perte de poids soit la seule motivation. Concrètement quelques erreurs sont à éviter pour réussir un jeûne intermittent dans les meilleures conditions.

Ces erreurs qu’il faut éviter

Une hydratation suffisante est nécessaire pour éliminer les déchets et les toxines accumulés dans notre métabolisme. Ne pas boire beaucoup d’eau serait donc une erreur dans le cadre d’un jeûne intermittent. Cette hydratation est essentielle pour que l’organisme arrive à supporter les périodes d’abstinence alimentaire. Au minimum, vous devez boire 2 l d’eau par jour.

Bien que le jeûne aide à ouvrir l’appétit, il n’est pas conseillé dans manger deux fois plus que d’habitude durant les heures de prise alimentaire. En effet, il faut toujours équilibrer l’alimentation même si c’est tentant d’en manger en grande qualité après une période de jeûne. Par ailleurs, la qualité des aliments compte également beaucoup. Vous devez privilégier les aliments riches en céréales complètes, en protéines maigres, en végétaux et en acides gras essentiels.

Une autre erreur à éviter est d’essayer d’atteindre des objectifs qui ne correspondent pas à sa capacité. Il faut savoir jeûner est une pratique assez compliquée. Il est important d’y aller de manière progressive et d’être attentif aux signaux qu’envoie notre corps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici