Arthrose : privilégier les aliments anti-inflammatoires

0
289
saumons

Sur la toile, on peut trouver une abondance de conseils sur l’alimentation à adopter en cas d’arthrose. Cependant, ces informations sont parfois basées sur des expériences qui ne sont peut-être pas fondées. Que disent les experts ?

Épices aux propriétés anti-inflammatoires

Certaines épices sont non seulement reconnues pour leurs vertus antiseptiques et anti-inflammatoires, mais aussi pour leurs richesses en actifs antioxydants. On compte, entre autres, le curcuma qui contient une haute teneur en pigments polyphéloniques. Dans le cas de l’arthrose, cette épice contribue à l’atténuation des raideurs et de la douleur générées par la maladie. On peut aussi consommer de la cannelle, du poivre noir, du curry, des oignons, de l’ail, de l’origan, du laurier ou encore des aromates comme le romarin.

Agrémentant idéalement les aliments, le gingembre est aussi une épice figurant dans les aliments thérapeutiques. Son rhizome à la saveur piquante et parfumée a été utilisé depuis l’antiquité pour ses multiples vertus. En plus de calmer les nausées, de stimuler la sécrétion biliaire et de ses propriétés aphrodisiaques, il lutte parfaitement contre toutes les douleurs articulaires. Ceci grâce à sa richesse en gingerol, en shogaol et en zingérone.

Poissons gras et aliments riches en oméga-3

Effectivement, quand on a l’arthrose, on nous interdit de consommer des aliments gras. À titre d’information, ce sont les graisses polyuinsaturées de la famille oméga-6 qui sont responsables des inflammations. Par contre, selon des études, les oméga-3 luttent contre l’inflammation. Une personne souffrant d’arthrose peut donc consommer des poissons gras comme les sardines, les saumons, les maquereaux…

À part cela, on peut également privilégier les noix ou les grains de lin dans l’alimentation quotidienne de la personne souffrante d’arthrose. Pour l’assaisonnement, on peut utiliser l’huile de colza. Toutefois, pour favoriser les vertus anti-inflammatoires de cette huile, il est envisageable d’additionner pour macération des aromates. On compte, entre autres, le thym, le romarin, l’origan, la menthe et l’ail. En outre, il est aussi conseillé de limiter la consommation de viandes rouges et les remplacer avec des huiles végétales bénéfiques, entre autres, l’huile d’olive.

Fruits et légumes sources de vitamines C et E

Riches en antioxydants, les fruits et les légumes sont à privilégier. Une personne souffrante d’arthrose doit en consommer 8 à 10 portions au quotidien. En effet, ces aliments apporteront des minéraux et des vitamines qui contribuent à la bonne santé osseuse. Cependant, ils peuvent aussi procurer des antioxydants. À savoir que ces derniers sont des substances qui permettent de neutraliser les particules réactives appelées radicaux libres. Ceux-ci sont en principe associés à des phénomènes inflammatoires et douloureux.

Parmi les fruits à privilégier, on compte les baies et les fruits rouges, dont les myrtilles, les fraises, les framboises, les mûres, les groseilles et les cerises. Hormis cela, il est aussi recommandé de consommer des agrumes, des prunes, des dattes, des kiwis et de l’ananas. Par ailleurs, en ce qui concerne les légumes, les crucifères sont idéales pour le soulagement de l’arthrose. Ils sont, en effet, riches en vitamine C, en vitamine K et en nombreux antioxydants. Il y a, par exemple, le chou-fleur, les choux rouge et blanc, le radis noir, le navet, etc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici